Notre premier Amour

Article paru sur le blog de Laurent Espinosa, fondateur d’Human & Terre.

Le premier amour de notre vie, c’est nous ! Oui, NOUS ! Non, ce n’est pas de l’égoïsme ! Pas plus que de l’égocentrisme !
En effet, comment voulez-vous aimer les autres, sans l’amour de vous ?
C’est comme si vous vouliez faire des achats alors que votre porte monnaie est vide.
C’est l’amour que nous nous portons qui nous fait respecter la vie. C’est cet amour qui nous permet d’accepter les autres tels qu’ils sont. C’est encore lui qui nous maintient en bonne santé.
Avec lui, nous avons les ingrédients idéaux pour réaliser un monde parfait.

Alors pourquoi le monde semble imparfait ?

Dès lors que l’amour de nous vacille, orienté ou plutôt désorienté par nos filtres éducationnels, notre monde parfait semble s’étioler. En réalité, il est toujours là, mais dissimulé tout au fond de nous.
Dès lors, nous passons tout notre temps à le rechercher en nous accrochant et multipliant à outrance, divers artifices qui nous leurrent (argent, position sociale, compétitions, drogues, sectes, …).
Ces leurres nous déconnectent de nous, chaque jour davantage. De ce fait, il nous est de plus en plus difficile de nous aimer et aussi d’aimer les autres, d’autant qu’ils sont notre miroir.

L’autre, notre miroir

ou la pratique du "c’est celui qui dit qui y’est !"

Les comportements que nous détestons chez les autres mettent le doigt sur nos propres défauts, conscients ou gérés en compensation. Mais nous détestons le reconnaître.
C’est ainsi que nous attribuons à l’autre le rôle d’ennemi, de responsable de tous nos maux. Si nous vivons mal, c’est de la faute de la famille, de la personne qui partage notre vie, de nos enfants, de l’ami(e), du voisin. Autant de maux qui nous insécurisent.
Nous allons même jusqu’à dire du mal de tous ces autres, pour rallier des partisans à notre cause afin qu’ils épousent nos ruptures, nos conflits, nos guerres. Cela nous rassure et compense le manque d’amour que nous avons de nous… pour un temps seulement  !
Plus nous rendons les autres responsables de nos malheurs, de la mauvaise image que nous avons de nous, moins nous nous aimons. Et moins nous nous aimons, plus nous cherchons à détruire l’autre ou à nous détruire. Est-ce bien raisonnable ?

Alors, votre premier amour, c’est vous ?

- Prendre bien ou mal les choses.
- Positif ou négatif ?
- L’imagerie du subconscient.
- Fais aux autres ce que tu veux qu’ils te fassent !
- Ça y est, je suis parent !
- Le choix de l’éducation bienveillante.
- Pourquoi Ho’oponopo, EFT et les autres ?
- Nos 5 sens
- Qu’est-ce qu’un ancrage ?
- L’herbe est-elle vraiment plus verte chez le voisin ?
- Qu’est-ce que le bien-être ?
- Le bien-être par la nourriture
- Le bien-être par le corps