La parentalité positive

Il n’existe pas de bons ou de mauvais parents. Juste des parents en recherche de modes d’emplois.

- le choix de la parentalité bienveillante
- Tarifs

*****

Qu’est-ce que la parentalité positive

La parentalité positive s’appuie sur la psychologie positive, la psychosociologie, les neurosciences, les sciences en général. Elle s’enracine dans la théorie de l’attachement et consiste à être attentif aux besoins de l’enfant, notamment en termes d’attachement et de liberté, à être conscient des capacités de son cerveau selon son âge, à utiliser un langage qu’il peut comprendre et qui ne se montre pas contre-productif, à fournir à l’enfant des ressources pour s’épanouir, à lui enseigner des compétences et développer son empathie et son sens de la responsabilité plutôt que lui mettre des limites et à lui fournir un cadre de vie lui permettant d’explorer et de se développer dans toutes les dimensions de son être. La parentalité positive, c’est écouter son cœur et privilégier la joie à être ensemble.
Isabelle Filiozat

Le choix de la parentalité bienveillante.

Tout être humain doit aller de sa naissance à sa mort.

Notre rôle de parent est de faire jaillir le meilleur de nos enfants en les accompagnant dans leurs apprentissages en fonction de l’évolution de leur cerveau : "Pour une enfance heureuse"" de Catherine Gueguen.

Imaginons la vie comme un pont allant de notre naissance à notre mort et que nous devons traverser, quoi qu’il arrive, puisque c’est la vie :

- Si notre éducation met des barrières (interdits) sur le pont, l’enfant voudra les contourner puisqu’il a l’obligation d’aller de l’autre côté du pont.
- Si notre éducation l’aide à mettre des rambardes en l’accompagnant dans ses expériences, il pourra traverser le pont en toute sécurité.

Pour communiquer avec nos enfants et nos ados en douceur, apprenons à :

Favoriser l’épanouissement de l’enfant, de l’ado par un comportement qui réponde à son besoin d’affection, de sécurité, d’appartenance et d’attaches sûres.
Rendre l’enfant, l’ado responsable de ses actions, (non coupable) car la responsabilisation est la clef de voûte pour des relations saines :
- En définissant les comportements souhaitables et non souhaitables, en les faisant respecter en donnant soi-même l’exemple.
- En reconnaissant l’enfant, l’ado en tant que personne. L’enfant, l’ado a besoin d’être reconnu et que son expérience personnelle soit prise en compte et confirmée par ses parents.
- En créant un environnement adapté aux enfants, en laissant les ados gérer leur chambre.
- En transmettant aux enfants, aux ados le sens du contrôle de soi, en mettant en avant leurs points forts et en respectant l’évolution de leurs aptitudes.
- En répondant aux besoins de l’enfant, de l’ado (différent des désirs).
Ex : s’il a besoin de chaussures, entendre son besoin. Si, au magasin il demande une marque, lui expliquer que cela ne correspond pas au budget que vous êtes prêt à consentir pour les chaussures. S’il le désire, il a la possibilité de travailler et d’économiser pour se les acheter.
- En écoutant nos enfants pour qu’ils nous écoutent (écoute active).
- En le laissant découvrir et assumer les conséquences naturelles de ses actes.
Ex : si l’enfant veut sortir sans manteau alors qu’il fait -15 dehors, le froid lui fera comprendre bien plus efficacement que nous qu’il est préférable de mettre un manteau.
Ex : Si l’ado préfère sortir avec ses copains au lieu d’aller avec vous au cinéma, il ne pourra pas se plaindre de ne pas avoir vu le film.
- En disant stop, en l’empêchant d’utiliser la violence, en l’empêchant de se mettre en danger.
Ex : S’il se met en danger, on ne discute pas, on agit en prenant l’enfant fermement par la main : " je suis ta maman, ton papa, je t’aime et je ne te laisserai pas te faire du mal." Puis on passe par l’écoute active si l’enfant exprime sa frustration en hurlant.
- En cas de "bêtise", s’abstenir de juger (ce n’est pas bien), de culpabiliser (pourquoi tu as fait ça ?). Comprendre ce qui a poussé l’enfant, l’ado à agir ainsi.
- En dialoguant pour trouver une solution qui convienne à tout le monde...

Les méthodes que nous partageons dans les ateliers ou en consultation individuelle s’adaptent à toutes les situations particulières, même celles de détresse. Elles permettent de faire des choix et d’harmoniser enfant/parent/ado dans une relation constructive tout le long du chemin de l’éducation et de l’amour sans condition.

Quelque soit l’âge de nos enfants/ados il est toujours temps de (re)créer une communication positive  !

Tarifs

- Consultation : 45€ le premier rendez-vous, 40€ les suivants.

Pour les consultations sur l’éducation, vous pouvez venir en couple.

Retour haut de page

un arbre pour votre blog – moins de co2 avec bonial.fr